Comment prospecter et attirer des clients et des membres dans son opportunité MLM

Comment prospecter des clients pour son marketing de réseau

La question de la prospection est vraiment quelque chose d’important. Je fais cet article pour mes équipes pour leur permettre de développer leur opportunité en marketing de réseau. Et j’ai décidé de vous faire profiter également de cette connaissance que je donne à mes équipes MLM.

J’ai un ami qui a eu cette excellente idée de rentrer dans mon opportunité. Et j’ai remarqué qu’il avait des tas de questions du genre : « comment est-ce que je vais faire pour faire connaître cette opportunité aux autres ? ». Et donc, j’ai décidé d’écrire cette note pour la diffuser à mes équipes.

Petit préambule nécessaire

Celui qui veut vendre absolument, et bien, il va devenir insistant, il va devenir agaçant, pour ne pas utiliser un autre terme, et il va devenir finalement celui qu’on évite. Bref, il va être de mauvaise humeur ce qui ne va pas le mettre dans l’état optimal pour « vendre son opportunité ».

Alors, dès qu’on découvre une opportunité, on a envie d’en parler à tout le monde. Et on ne comprend pas pourquoi les autres ne sautent pas tout de suite pieds joints dans cette opportunité… comme nous l’avons fait !

Il faut bien comprendre que cela ne sert à rien d’être insistant

Ca ne sert à rien d’être agaçant parce que c’est un véritable cercle vicieux qui s’enclenche : vous allez être de plus en plus énervé, plus vous allez être énervé, moins vous allez être agréable, moins vous êtes agréable, moins vous allez attirer des personnes. C’est un cercle vraiment vicieux, et négatif.

Alors, ce qu’il faut bien comprendre c’est que votre richesse n’est pas égale à vos ventes. Votre richesse, ce sont vos amis.

Vos amis valent de l’or

Vos amis sont votre réelle richesse, et tout l’art ici consiste à transformer votre liste de prospects – les personnes à qui vous avez proposé cette opportunité – en une liste d’amis, de réels amis. Et il faut vraiment cultiver cela.

La méthode

Alors, la méthode, la voici : premièrement, il faut prendre des nouvelles des gens. L’idéal est d’utiliser une méthode pour créer cette liste et apurer au mieux votre mémoire pour pouvoir créer cette liste de personnes que vous allez pouvoir contacter pour présenter l’opportunité.

Je vous engage à télécharger le « Booster de mémoire » qui va vous aider à créer cette liste. Je vous engage également à lire l’article que j’ai écrit qui traite de la manière de se créer une liste. Je vous engage à faire.

Premièrement

Donc, premièrement, prendre des nouvelles et ensuite, automatiquement, c’est inévitable, dès que vous prenez des nouvelles de quelqu’un, la personne va vous dire : « Et toi, comment vas-tu ? ».

Et là, à ce moment-là, vous avez créé un dialogue. Si vous n’avez pas cette première partie, et bien, vous n’aurez tout simplement pas de dialogue. C’est possible. Cela indique juste que vous avez peut-être à faire à une personne qui ne pense qu’à elle-même, qu’à s’écouter parler. Pas de souci ! A ce moment-là vous passez à la personne suivante.

Mais dès que vous avez cette personne qui vous pose la question : « Et toi, comment vas-tu ? », vous avez un dialogue, c’est le premier point.

Deuxième point

Le deuxième point, ensuite, est de répondre à cette question « Et toi ? » par : « Ecoute, j’ai trouvé un truc incroyable (ou : je suis en train de faire un truc incroyable), et c’est que je suis devenu entrepreneur. » « Je suis devenu entrepreneur grâce à un produit génial, grâce à une opportunité géniale ». Et là, vous laissez un gros blanc. J’entends par là, une pause dans la discussion, dans le dialogue. Pourquoi ? Parce que dès qu’il y a un blanc, et bien, il y a quelqu’un qui va le remplir. Et si ce n’est pas vous… c’est l’autre, et c’est important. A cet instant l’autre va vous poser : « Et c’est quoi ? Explique ! ».

Là, vous avez créé de la curiosité. Vous êtes passé d’un dialogue à une curiosité, c’est une étape super importante. A cela, vous allez répondre à la question « Et c’est quoi ? Explique» uniquement en décrivant le résultat du produit.

Par exemple, dans mon cas, pour mon équipe ils dirent simplement : « Nous faisons gagner aux gens 910€ par mois ». C’est tout.

Si vous faites un produit ou un marketing de réseau qui a trait à la perte de poids, vous pourriez dire : « C’est un produit qui permet aux gens de perdre 10kg sur deux mois », par exemple. Vous pourriez aussi dire que l’utilisateur va être en meilleure santé, pouvoir courir plus vite, ce genre de choses. Il faut vraiment s’en tenir au résultat, c’est important.

Troisième point

Et ensuite, vous laissez encore une fois un gros blanc. Un gros blanc, pourquoi ?  Pour que la personne puisse remplir ce gros blanc parce que vous, vous n’allez bien sûr rien dire. Et là, si la personne vous dit : « Et bien, écoute, dis m’en plus quoi, explique-moi ! », alors vous avez créé de l’intérêt. Vous êtes passé de la curiosité à l’intérêt. Et c’est une phase, encore une fois, très importante.

Donc la première phase c’est créer un dialogue, la deuxième phase c’est éveiller la curiosité, la troisième phase c’est la création d’un intérêt, exactement avec trois petites questions très simples ou trois petites attitudes très simples.

A ce moment-là, ce que vous allez faire, puisque cette personne veut en savoir plus, et bien, vous allez lui dire : « Et si je t’offrais la possibilité de venir à la présentation de société, viendrais-tu ? ».

C’est très simple, vous offrez quelque chose, c’est très important : offrir de venir à la présentation de société. Et ensuite vous posez la question : « viendrais-tu ? ». Et pas l’inverse, « tu viendrais si je t’offrais la possibilité de ? », non, là, ça ne marche pas. Psychologiquement, c’est très important, c’est tout à fait différent.

Résistez !

Surtout, résistez à la tentation de donner plus d’explications. Si vous donnez plus d’explications, vous êtes perdu, là c’est fini. Vous offrez la possibilité de venir à la présentation de société et c’est là qu’elle va recevoir réponses à toute sa volée de questions.

En fait, la présentation de société, présente à la fois le produit et l’entreprise. Et c’est la clef de la réussite. Parce que c’est là que se passe toute la magie de la chose.

Si cela vous intéresse d’en savoir plus n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous :

 

Pourquoi vous devriez absolument créer votre activité MLM si vous aimez le développement personnel ?

Flash back sur les salons de l’Holiday Inn – Charles de Gaulle, ce dimanche 23 août 2009.

La salle est déjà pleine à craquer. Les derniers arrivants cherchent désespérément une

place assise du regard…

… mais il n‘y a plus une chaise de libre. Bien qu’en plein mois d’août,
nous avons largement dépassé la centaine de participants. Accourus de toute la France
parce que conscients de l’importance du moment, ils se laissent peu à peu gagner par
l’ambiance électrique.

Que font-ils là ?

Ils sont venus entendre et voir un personnage hors du commun, une
«légende vivante» comme certains l’ont surnommé.
Une silhouette élancée, des cheveux d’un noir profond, un regard intense, un sourire rare
mais jamais forcé… à 39 ans, Ilhan Dogan a déjà «fabriqué» quarante millionnaires. Son
réseau compte plus de 100 000 distributeurs dans le monde pour un chiffre d’affaires
annuel de 150 millions d’euros.

Les applaudissements crépitent.

Il vient d’entrer et remonte la salle jusqu’à la scène où je
l’attends. Je l’y accueille et je me tourne vers l’assistance pour prononcer quelques mots
d’introduction. Je regarde les visages et je prends conscience de la taille du réseau que
j’ai moi-même créé ces dernières années et qui compte à présent 1 200 personnes.
Soudain, j’ai l’impression de m’apercevoir, là, au milieu des participants. Oui, c’est bien
moi, mais c’était il y a cinq ans… et un mois, presque jour pour jour.
Tout avait commencé par une annonce, lue sur Internet :

«Société en forte expansion cherche leaders pour se développer en France…».

A l’époque, alors que je commençais à peine une carrière prometteuse dans la grande
distribution – j’étais directeur régional d’une grande enseigne de supermarchés, responsable
de 80 magasins et d’une plate-forme logistique, j’avais l’impression de l’avoir déjà terminée.
A 33 ans, je me rendais compte avec désappointement que le but professionnel que je
m’étais fixé et que j’avais atteint ne correspondait pas du tout à la vie que je voulais avoir,
et pas plus mes 80 000 euros de salaire annuel que ma Mercedes de fonction n’y
changeaient quoi que ce soit.
Non, je n’étais pas à ma place dans cet univers. Et je n’étais pas heureux.

Le marketing de réseau, ce n’est autre que du développement personnel

Lorsque j’ai rencontré le MLM ou marketing de réseau, je me posais pas mal de questions
sur le sens que je voulais donner à ma vie. A cette époque, je ne savais pas du tout ce
qu’était le développement personnel et n’avais lu aucun livre de Tony Robbins, Deepak
Chopra, ou autre…
Cette activité MLM (multi-level marketing ou marketing de réseau en francais) a eu sur moi
les mêmes effets qu’un séminaire puissant de développement personnel ou un livre de
développement personnel… Cela m’a remis en face de moi-même, de ce que je voulais
vivre comme émotions dans ma vie.
S’il y a une chose que je sais avec certitude, fort de mes 10 ans d’expérience en MLM,
c’est que le marketing de réseau, ce n’est autre que du développement personnel
déguisé, en quelque sorte, sous une société, de distribution de produits ou de service.
Si vous aimez le développement personnel, si vous aimez sortir de votre zone de confort
alors vous allez adorer le MLM. Quand je repense à la personne que j’étais, il y a
quelques années en arrière, je ne me reconnais plus.
Je me suis débarrassé de tellement de peurs, peur de l’échec, peur du regard des autres,
peur du succès… Et cela grâce au process par lequel le MLM vous fait passer.

La première question que l’on vous pose en MLM

La première question que l’on vous pose en MLM, c’est, comme le dit si bien Tony
Robbins : «qu’est-ce que tu veux ?»
Autrement dit, quelles sont tes attentes, pourquoi désires-tu faire du MLM ?
Cette question est tellement simple mais nous n’avons pas l’habitude que l’on nous
demande ce que l’on désire dans la vie.
Ensuite le MLM vous confronte au succès et à l’argent. Cette confrontation est réellement
intéressante car là-aussi nous avons pas mal de préjugés et d’ancrages négatifs. L’argent
serait mauvais, non spirituel ou ne ferait pas le bonheur… Vous connaissez toutes ces
croyances. En fait, je pense même que le MLM, quand c’est bien fait avec éthique et
système, vous réconcilie avec le succès et l’argent.
Vous vous rendez compte que le bonus que votre compagnie MLM vous octroie ne
correspond en fait qu’à la somme d’aide que vous donnez à vos partenaires.

LE secret des bâtisseurs de réseaux MLM

Je vais, à présent vous livrer LE secret des bâtisseurs de réseaux MLM,
celui qui fait la différence entre un bon recruteur et un excellent recruteur.
Il dépend de la réponse que vous apporterez à la question suivante : pour qui travaillez-
vous lorsque vous cherchez à recruter une personne dans votre réseau ?
La plus grande erreur que l’on puisse commettre est de penser que l’on recrute des
partenaires pour soi.
J’ouvre une parenthèse.
Si vous prenez le temps d’étudier sous tous ses aspects le marketing multi-niveau, vous
vous rendrez vite compte que vous êtes devant un système parfait.
Il n’y a pas de faille. Si les produits sont bons, si le plan marketing (autrement dit le
système de rémunération) est bien conçu, il n’y a, en apparence pas d’autre choix que de réussir.
Seulement voilà : tout le monde ne réussit pas. Alors, où est le piège ? Où est le point
faible ? Quelle est la variable qui va réellement déterminer votre réussite ou votre échec ?
La variable, c’est uniquement vous.
Si vous réussissez, vous ne le devrez qu’à vous ou presque.
Et si vous échouez, aussi.
Parce que la mécanique impeccable du MLM ne fera que vous renvoyer en la magnifiant
votre propre image, vos qualités et vos faiblesses.
Dans les moments difficiles, lorsque vous aurez à faire face à des obstacles, lorsque vous
serez en proie à des doutes, lorsque le sommet de la montagne vous paraîtra bien haut et
le chemin bien long, que ferez-vous ?
Abandonnerez-vous ? Renoncerez-vous ? Laisserez-vous tout tomber ?
Ou trouverez-vous en vous cette force qui fera la différence ?
Certes, votre sponsor sera là pour vous guider et vous épauler.
Mais il ne pourra jamais faire le job à votre place.
Si vous franchissez les obstacles – principalement ceux qui existent dans votre tête – les
uns après les autres, vous vous améliorerez (oui, il est possible de changer en mieux),
vous éprouverez de plus en plus de fierté personnelle, de confiance en vous aussi, votre
connaissance de la vie et de l’humain croîtra, vous vous grandirez et vous tirerez de votre
activité beaucoup de satisfaction, de joies et une rémunération à la hauteur de votre
travail.
En un mot, votre vie changera.
Je referme ma parenthèse.

En un mot, votre vie changera.

Lorsque vous recrutez quelqu’un, c’est tout cela que vous lui offrez… une vraie chance de
changer sa vie.
Et vous le faites, parce que vous souhaitez l’aider. Parce qu’aider les autres est une
impulsion très forte que nous avons en nous. Parce qu’en l’aidant à réussir vous lui
permettrez d’améliorer sa vie. Et c’est tout ce qui vous est demandé.
Aidez, aidez sans compter les autres à réaliser leurs rêves, à accomplir leurs buts, à
changer de vie pour celle qu’ils désirent vraiment vivre et votre vie changera à son tour.

Si vous réussissez à aider les autres…

… alors vous réussirez tout court. Le plan marketing
vous assurera votre indépendance financière. Et ce ne sera que le plus petit de vos
bénéfices.
Le MLM, pratiqué intelligemment est une chaîne d’entraide. Cherchez à aider ceux que
vous contactez et s’ils montent à bord, amenez-les à en faire autant.
Faites de votre envie d’aider le moteur de votre expansion. C’est une source d’énergie
inépuisable. Croyez-moi, elle vous mènera jusqu’aux étoiles.
mon blog décodez le MLM sur

PS : en bonus

Devenir riche avec le MLM

Devenir riche avec le MLM

Il est tout à fait possible de devenir riche, voire même très riche avec le MLM. Il y a, toutefois, trois conditions à réaliser avant de se lancer dans l’aventure, si l’on veut s’assurer la réussite. Et tout cela ne peut se faire que si l’on comprend bien que le MLM, c’est un vrai travail…

Il y a environ 5000 entreprises qui utilisent le marketing de réseau dans le monde. Ces 5000 entreprises génèrent plus de 30 milliards de dollars de chiffre d’affaire annuellement. Et il y a 20 millions de personnes qui pratiquent le MLM sur terre.

C’est un marché énorme, et il serait bien stupide de ne pas le considérer de plus près.

Les 3 conditions cachées du succès

Le MLM fonctionne par le bouche à oreille. Vous achetez un produit qu’un ami ou une connaissance va vous vendre. Et peut-être cèderez vous à la tentation de, vous aussi, « avoir votre part du gâteau ». C’est tout à fait normal parce que c’est de cette manière que le MLM marche !

Par contre jamais vous n’entendrez les 3 conditions indispensables pour que vous réussissiez. Sauf si votre sponsor, cette connaissance qui vous inscrit dans l’entreprise, les a lus ici…

Avoir le bon état d’esprit

Il faut se faire à l’idée d’être un « vendeur ». Surtout être le revendeur d’un produit qui ne vous appartient pas. Et ceci alors que l’entreprise qui crée ce produit n’a pas de magasin. Cela sort de notre entendement.

En fait nous n’avons pas été éduqué à ce genre de raisonnement. Ce qui fait que nous avons une légitime appréhension lorsque la personne qui nous contacte nous propose ses produits. Notre étonnement est encore plus fort lorsqu’elle nous laisse sous-entendre qu’il est possible de devenir riche avec le MLM !

Il faut se rendre à l’évidence : le MLM génère énormément de bénéfices, et nous pouvons tous y avoir accès.

Être consommateur

Pour que le système du MLM fonctionne, vous devez être, vous-même, consommateur du produit, si vous décidez de vous inscrire comme revendeur. Cela paraît contradictoire, voire contre-intuitif, mais c’est à cette seule condition que le multi-niveaux fonctionne.

S’inscrire dans un MLM n’est pas acheter un billet gagnant du loto !

Le marketing de réseau est un vrai travail. S’inscrire dans le MLM c’est devenir un vrai entrepreneur. Dans une entreprise traditionnelle, il n’est pas rare que l’entrepreneur soit dans les dettes pendant 3 ans. Il faut généralement plus de 3 ans pour qu’un entrepreneur ait une comptabilité dans le vert !

Alors comprenez qu’avec le multi-niveaux vous ne soyez pas en positif dès le départ. Le marketing relationnel n’est pas une formule magique ! Même si vous allez atteindre des résultats plus rapidement, et bien plus surprenant qu’avec une entreprise traditionnelle. Cela n’est possible qu’avec du travail !

Se former

Il faut continuellement se former pour apprendre à :

  • communiquer mieux.
  • se connaître mieux.
  • s’améliorer, sur tous les plans.

Cela n’a rien à voir avec des connaissances académiques. Ne cherchez donc pas à devenir Master en ceci ou en cela. Par contre, trouvez-vous un Mentor, une personne capable de vous mener là où vous le souhaiter, capable de vous faire atteindre les sommets que vous voulez. Bref, prenez un Coach !

Prenez un Coach ou un Psychologue spécialisé aux techniques de communication qui va vous apprendre les techniques d’influence et de persuasion. Parce que votre travail, c’est de communiquer… efficacement !

Si vous pensez que le marketing relationnel, le MLM, le multi-niveaux est fait pour vous, alors assurez-vous en et participez au test en cliquant ici !

Ensuite, simplement répondez à la question suivante dans les commentaires :
« Dans quelle mesure pensez-vous que le succès du MLM est fait pour vous ? Et pourquoi ? »

Un cadeau

CHANGEZ DE VIE EN TOUTE SECURITE

Ne partez pas

les mains vides !