Savoir où l'on va grâce au marketing relationnel

L’auto-sabotage dans le mlm enfin reconnu, expliqué et éliminé

La plus grande cause d’échec des personnes qui se lancent dans le mlm provient du fait qu’elles pensent que pour y réussir il leur faut simplement gérer quelques symptômes. Ces symptômes qui les freinent dans leurs activités. Alors qu’en fait c’est aux causes internes qu’il faut s’intéresser. L’auto-sabotage est à l’oeuvre.

Dans mon cabinet de psychologie, j’ai remarqué que pas mal de mes clients étaient ou se sentaient bloqués dans leur vie. C’est entre autres pour cela qu’ils venaient me consulter. C’est sûr. En discutant avec eux je me suis rendu compte qu’ils accordaient beaucoup trop d’importance à ce qui les empêchait d’avancer dans leurs projets. Et très étrangement, c’est ce fait même de vouloir à tout prix éliminer ces blocages qui rendait ces blocages encore plus réels et opérants. Il est parfois nécessaire d’être contre-intuitif !

Cela ne veut pas dire que leur problème n’en était pas un. Non, loin de là. Généralement même je suis surpris de leur clair voyance. Seulement voilà, nos embarras ne déterminent pas ce que nous pouvons faire. Un peu dans le genre du « qui veut, peut ». Ce n’est pas la douleur au pied qui vous empêche de terminer votre jogging. Tout comme ce n’est pas la fatigue qui vous empêche d’étudier ou de travailler à votre activité complémentaire. Ni le manque d’argent qui vous empêche de décider d’entreprendre quelque chose, de faire quelque chose de votre vie.

En psychologie on parle de l’erreur fondamentale d’attribution. Et c’est ce qui est en jeu ici. L’erreur fondamentale d’attribution est humaine. En clair on tombe tous « dedans ». L’erreur d’attribution fondamentale c’est de nous attribuer le fait de nos réussites, et d’attribuer au contexte, à l’environnement la responsabilité de nos échecs. Alors quand quelque chose ne « tourne pas rond » et que le symptôme devient handicapant, on va tout naturellement rechercher comment on pourrait justement changer, modifier cet environnement, la cause de tous nos maux. Alors qu’en fait…

L’important est ailleurs

En fait, la symptomatologie ou rechercher la suppression du symptôme n’a jamais modifié la cause de son apparition. Le fameux : « Chassez le naturel, il revient au galop. » Dans ce qui nous intéresse, le Marketing Relationnel, j’entends fréquemment des membres de mes équipes décrire leur procrastination, ce « je le ferai demain » qui pourrit leur projet et fait de leur agenda un « cimetière » de leurs activités. D’autres me parlent de leur blocage lorsqu’ils doivent prendre la parole pour expliquer leur opportunité à un prospect. D’autres encore m’expliquent qu’ils ont tout simplement « oublié » de venir à la présentation de société, ou pire oublié de recontacter une personne qui semblait intéressée par leur activité.

Ensuite, un peu honteux, ils m’expliquent ce qu’ils vont mettre en place pour faire en sorte que cela change, que cela ne se reproduise plus… Mais moi, je sais…

Je sais que cela ne changera rien. Ce n’est pas l’utilisation de telle Apps sur leur smartphone, ou de tel programme informatique, ou de telle « habitude » à adopter qui va changer quoi que ce soit, à terme. A moins que cela ne les fasse changer en profondeur. Car la question n’est pas dans ce qui les bloque et entraine cet auto sabotage de leur réussite dans le mlm. Non, le problème est ancré bien plus profondément, dans leurs schémas mentaux. Et la seule manière de travailler ces schémas mentaux c’est de ne pas être obsédé par nos blocages. Mais bien de les contourner en modifiant nos schémas mentaux. Et ceci par une pratique que j’expliquerai plus en détail dans un article prochain, à savoir la pratique du développement personnel.

Et avez-vous idée de tout ce que le développement personnel peut faire pour vous dans le domaine du Marketing Relationnel ?

Laisser un commentaire

Un cadeau

CHANGEZ DE VIE EN TOUTE SECURITE

Ne partez pas

les mains vides !