marketing relationnel et réflexion préalable

Les 3 questions à se poser absolument avant de s’inscrire dans tout marketing de réseau

La clé de la réussite pour démarrer un business qui marche dans le mlm

Nous avons tous déjà été en contact avec des produits vendus en marketing de réseau. Les « vendeurs » semblent, alors, avoir un business qui marche. C’est du moins l’impression qu’ils donnent. Pas mal d’entre nous avons joué le jeu. Et nous avons acheté le produit. Et parfois nous avons été tentés par l’opportunité. Mais bien souvent la clé de la réussite n’est pas expliquée à celui qui s’y essaie. Ni par le sponsor. Ni par l’entreprise elle-même. Et pour cause…

Il y une question que nous devons nous poser. Et à laquelle je vais répondre dans cet article. Pourquoi tant de personnes que nous connaissons – peut-être nous y compris ! – ne réussissent pas dans le mlm, ou arrêtent, souvent avec un goût amer en bouche ? Alors que l’industrie du marketing de réseau génère plus de trente milliards d’euros de chiffre d’affaire par an (30.000.000.000 €/an !) sur la planète avec plus de vingt millions de revendeurs (20.000.000 !), un réel business qui marche… ou devrait marcher !
Il y a là quelque chose de pas logique. Quelle est donc la clé de la réussite ? Et le problème est en fait très simple…

Les personnes qui « se lancent » dans le marketing relationnel le font parce que leur sponsor leur a fait comprendre que c’est une opportunité qui va réaliser leurs rêves. Et bien entendu le sponsor y croit aussi. Mais tout comme le sponsor, celui qui fait le pas et devient revendeur pour l’entreprise ne sait pas comment s’y prendre. Fort souvent la manière de travailler lui est mal ou incomplètement expliquée. Et il n’y a rien de pire que des demis-explications, garanties de l’échec…

En plus de cela…

Et l’entreprise elle-même « cache » la réalité des faits. Souvent elle offre des connaissances très précises sur ses produits. Avec un excellent marketing. Des sites internet personnalisés pour chaque revendeur existent. Des pages de ventes avec le paiement sécurisé sont présentes. C’est la clé de la réussite, selon ses critères ! Et c’est normal car tout est fait pour que l’entreprise vende ! Mais il n’y a aucune explication sur comment s’adresser aux gens. Rien concernant la psychologie de la communication. Aucune formation aux aptitudes à développer pour entrer en contact de façon ultra performante avec un maximum de personnes en un minimum de temps. Rien pour vous former au leadership et vous aider à « recruter » des collaborateurs dans votre équipe. Bref, rien pour réussir dans le métier du marketing de réseau. En fait tout afin que l’entreprise ne doive pas vous payer trop…

C’est pourquoi, avant d’envisager un mlm…

Les 3 questions à se poser avant de s’inscrire dans tout marketing de réseau

1. Comment bien choisir son entreprise en marketing relationnel

Trois critères doivent attirer votre attention pour le choix de votre entreprise. Ces sont le produit, le plan de compensation, et « les frais ».

Le produit

Pour le choix du produit, privilégiez un produit qui a de la demande. Ne choisissez pas votre entreprise simplement parce que le produit vous plaît. N’oubliez pas que vous aller devenir vendeur, pas uniquement consommateur. Et il vaut donc mieux qu’il y ait une demande pour ce genre de produit.  Les produits qui ont de la demande couvrent le bas de la pyramide des besoins de Maslow. (cfr. graphique en annexe) L’idéal étant un produit qui couvre un maximum de la pyramide en partant du bas de celle-ci, et pour tout type de personne confondu.

Le plan de compensation

La question du plan de compensation, un élément important dans la clé de la réussite en marketing de réseau, est souvent délicate. Beaucoup d’entreprises tentent de « noyer le poisson » en proposant diverses sources de revenus et des bonus qui semblent exceptionnels. Il est bien difficile de se faire une idée précise sur ce que seront vos revenus pour un total de vente précis. Je ne peux vous conseiller ici que de contacter un maximum de personnes travaillant au sein de cette entreprise pour vous en faire une idée. Et surtout de contacter aussi des personnes ayant quitté l’entreprise… Car il faut tenir compte aussi des frais…

Dans le registre des frais il faut tenir compte de plusieurs choses. Tout d’abord les frais d’inscription. Les frais d’inscription parfois demandé par l’entreprise pour pouvoir devenir revendeur de leurs produits, un peu comme une franchise. Mais aussi les frais légaux que peuvent vous occasionner l’activité de revendeur en fonction du pays dans lequel vous êtes domicilié. Notez qu’il existe des entreprises qui éludent ces questions en vous proposant de devenir référant de leurs produits. Ceci de façon légale, et avec un plan de compensation similaire à ceux proposés par une entreprise en marketing de réseau habituelle. Pas besoin dans ce cas de numéro d’entreprise, numéro SIRET, ou numéro de TVA…

Tenez également compte des frais de gestion. Certaines entreprises « glissent » de façon plus ou moins discrète des frais de fonctionnement du « back office », ou de gestion des stocks, ou autres frais liés avec l’activité et le site internet à disposition des revendeurs. Inutile de vous expliquer que 25 euros mensuels demandés à dix milles revendeurs est en soi une belle source de revenu pour l’entreprise !

Les frais

Mais il y a plus important. Et cela fait partie de la clé de la réussite. Ce sont les frais liés à la qualification aux commissions. Je les place dans les frais. Vous allez de suite comprendre pourquoi. Souvent les entreprises en marketing de réseau lient l’accès aux commissions à des volumes de vente. Des volumes de vente de leurs produits, soit réalisés par le revendeur lui-même, soit réalisés par l’équipe créée par le revendeur. Bien souvent ces deux types de volumes de vente sont pris en compte. En clair cela veut dire que si vous ne vendez pas pour autant d’euros (ou de « points volume ») vous-même ce mois, ou/et si votre équipe ne vend pas pour autant d’euros (ou de « points volume ») ce mois, alors, ce mois, vous n’aurez pas accès aux commissions. Tout simplement ! Or ce sont ces commissions qui sont la réelle source de revenu dans un marketing relationnel. Et dans ce cas il n’est pas rare de voir des revendeurs mettre la main au portefeuille et acheter des produits eux-mêmes pour avoir accès aux commissions… Aberrant ? Non, pas du tout, une fois que vous aurez compris que le seul et unique but de l’entreprise, pour avoir un business qui marche, est de vendre ses produits. Ce qu’elle parvient à faire admirablement par ce procédé ! Il y a donc lieu de bien tenir compte de ces frais « cachés » lors de votre évaluation du mlm que vous allez rejoindre !

2. Comment se former efficacement

Ne faites pas confiance à ce que votre entreprise vous offre en matière d’éducation au métier du marketing relationnel ! Prenez bien toutes les informations que vous offre l’entreprise en ce qui concerne les produits, leurs descriptions, les effets bénéfiques qu’ils apportent. Mais cela n’a rien à voir avec les techniques de vente spécifiques au marketing de réseau. Ni avec la manière de développer votre leadership et de créer une belle grosse équipe, la clé de la réussite en mlm.

Personnellement, je vous conseille aussi d’éviter ce que votre sponsor peut vous conseiller ! Sauf si celui-ci est un Psychologue, ou un spécialiste en communication, ou quelqu’un de formé dans le marketing…

Je vous donne ici deux de mes ressources principales dans ce domaine qui m’ont aidé (à chacune d’elle pour +/- 20%) à élaborer les formations que j’offre sur ce site. Ce sont les meilleures resources dans le domaine que j’ai pu trouver jusqu’ici. Il s’agit d’Eric Worre (en anglais, mais je pense qu’il existe des traductions en français), et de Jean-Philippe Hulin que j’ai eu la chance et l’occasion de côtoyer dans un marketing de réseau que nous faisions ensemble, à l’époque.

3. Comment devenir un leader

Il ne faut pas confondre se faire former au métier du mlm, et développer ses compétences de leader. Même si le premier est intéressé du second… Développer ses compétences en leadership nécessite un cheminement avec une personne spécialisée dans l’accompagnement. Et c’est aussi un élément important dans la clé de la réussite de votre mlm. Alors cela peut effectivement se débuter seul, par des lectures que je vous listerai dans un article sur ce site. Mais la lecture a ses limites. Il faut en effet se confronter à un autre système de pensée, une autre personne, pour se développer. Et cette personne doit être formée à cet effet. Je vous conseille donc de trouver un Psychologue spécialisé dans le coaching pour entrepreneur. Ou un coach spécialisé à cet effet. Mais le tort c’est de croire que tout qui le prétend en est capable. Tout comme le marketing de réseau, le coaching est un réel métier. Mais tout le monde peut se prétendre coach. A l’heure actuelle il n’y a aucune restriction à la profession, du moins en Belgique. Et les soi-disant « diplômes », « certifications » ou autres « attestations » n’ont aucune valeur en soi, et ne sont vraiment le gage de rien du tout ! Prudence donc. Dans ce domaine outre un Psychologue, orientez votre choix vers l’auteur d’un livre reconnu et vendu.

Il ne vous reste plus maintenant qu’à faire le pas, et à devenir indépendant financièrement. Enfin, n’oubliez pas que cela va vous prendre un certain temps, une énergie certaine, et de difficiles moments à passer…

Car maintenant, quel sont vos objectifs particuliers ? Pour quelles raisons souhaitez-vous commencer ce merveilleux métier qu’est le marketing relationnel ?

Laisser un commentaire

Un cadeau

CHANGEZ DE VIE EN TOUTE SECURITE

Ne partez pas

les mains vides !